Bienvenue sur le Forum du KOP 2001
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Tiki
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

Lauriane Dolt, la coach du Mulhouse BA, présente « ses » garçons

Aller en bas

Lauriane Dolt, la coach du Mulhouse BA, présente « ses » garçons Empty Lauriane Dolt, la coach du Mulhouse BA, présente « ses » garçons

Message par Gogol Mar 24 Mai - 8:20

Lauriane Dolt, la coach du Mulhouse BA, présente « ses » garçons
Arrivée l’été dernier sur le banc mulhousien, Lauriane Dolt a choisi avec la plus grande attention ses joueurs. Alors que se profile le match 2 de la demi-finale des play-offs à Lorient (vendredi, 20 h), elle a accepté de les présenter. En toute simplicité.

Par Recueillis par Nicolas LOBJOIE - 24.05.2022 / L’Alsace

En ce lundi matin pourtant maussade, Lauriane Dolt a le sourire, trois jours après le match qui a vu son équipe du Mulhouse BA réaliser un nouvel exploit face à Lorient (73-72), vendredi dernier dans une ambiance de folie lors du match 1 des demi-finales des play-offs.

Après un week-end ressourçant auprès de son fils Léno et de sa famille, la coach mulhousienne a retrouvé le calme du Palais des sports. Terrick Nerome, son adjoint, est aux commandes pour diriger la séance de musculation et affûter les corps en vue du match n°2 vendredi soir (20 h) à Lorient.

Lauriane Dolt, elle, a accepté de nous ouvrir les portes de son bureau et de nous présenter un à un « ses garçons ». Sans langue de bois et avec beaucoup d’affection pour chacun d’entre eux.

■ William Mensah (26 ans)
« C’est notre “Speedy Gonzales”. Sa grande force, c’est sa vitesse. C’est là-dessus qu’on a envie de l’exploiter. Mais je l’ai pas mal embêté sur la gestion et sur le fait de défendre plus fort. Il a bien répondu sur ces deux points-là ».

■ Morgan Durand (29 ans)
« C’est un joueur que je connais bien. Je connaissais ses valeurs humaines et elles étaient très importantes pour moi. Sur le terrain, il a une qualité de shoot indéniable, mais là où je lui tire un gros coup de chapeau, c’est son aspect défensif. Il a pris une dimension énorme. Avoir cette capacité à varier son jeu et continuer de progresser à presque 30 ans, c’est pas mal. »

« C’est drôle que vous commenciez par me demander mon avis sur William et Morgan. Parce que ces deux-là, c’est ‘‘Tic et Tac’’ ! Ils se sont bien trouvés et ont noué une vraie et belle amitié. »
Lauriane Dolt, au sujet de William Mensah et Morgan Durand

■ Quentin Diehl (30 ans)
« Quentin a une sacrée intelligence de jeu et a su s’adapter au fait qu’il soit marqué de près. Il a moins de tirs ouverts. Aujourd’hui, il est dans la création de jeu pour les autres, même s’il score beaucoup. Et en tant que capitaine, il a toujours le mot juste pour ses partenaires. »

■ Momar N’doye (26 ans)
« C’est le gros ‘‘plus’’ de l’effectif. Seuls les basketteurs peuvent voir l’importance qu’il a sur le terrain car c’est un joueur de l’ombre qui bosse pour les autres. Je suis contente qu’il puisse également s’exprimer offensivement ces derniers temps. Hors du terrain, il a un autre point fort : il est très, très bon au niveau des imitations (rires). »

■ Johan Grebongo (28 ans)
« “Jo” est notre combattant, celui qui ne lâche rien. Il montre la voie du combat. Malheureusement, il l’est parfois trop, du coup il n’est pas récompensé dans la finition par manque de finesse. Mais ses petits défauts sont compensés par son grand cœur. »

■ Sidy N’dir (26 ans)
« C’est notre cerise sur le gâteau et notre showman. Il a des qualités athlétiques hors normes. Il a un timing de fou et monte très haut au contre. S’il est capable de gros ratés, il peut aussi débloquer la situation à n’importe quel moment. »

■ Victor Serrano (33 ans)
« Qu’est ce que j’ai pu me faire critiquer au début sur le choix de Victor ! Tout le monde pensait que c’était le flop. Mais ce qui m’a séduit chez lui, c’est sa palette : il est capable de shooter de loin et dans la raquette. Il a une bonne vision du jeu et se déplace vite malgré sa taille (2,10 m). Il a prouvé qu’il avait le niveau de la N1. »

________________________________________
Qui est...

➤ Le plus chambreur : Je dirais Morgan (Durand), mais selon les joueurs c’est William (Mensah). Du coup, je répondrais par leur surnom : ‘‘Tic et Tac’’.
➤ Le plus ambianceur : William Mensah. Vendredi dernier, avant le match contre Lorient, on l’a entendu arriver de loin ! 
➤ Le plus travailleur : Encore une fois ‘‘Tic et Tac’’, mais aussi Momar N’doye.
➤ Le plus en retard : Sidy N’dir, sans hésitation.
➤ Le plus râleur : Morgan Durand.
➤ Le plus gentil : Jo ! (Johan Grebongo).
➤ Le plus calme : Quentin Diehl.
➤ Le plus fashion : Dur, dur, je dirais Morgan Durand.
➤ Le plus ‘’geek’’ : Jo Grebongo. C’est celui que je reprends le plus à table (rires).
________________________________________


■ Alex Skoczylas (20 ans)
« Un vrai bonus. Au départ, je partais avec huit pros et lui. Mais il a répondu présent tout de suite. Les minutes qu’ils donnent à l’équipe, c’est un gain énorme. Contre Lorient, il a été adroit et nous a fait beaucoup de bien. C’est top pour lui. »

■ Willis Mackey Jr (26 ans)
« Il a toujours le sourire. Sur le terrain, c’est un joueur magnifique offensivement. Il est soyeux et propre. Mais il manque cruellement de dureté et c’est un peu ce qui peut lui faire défaut pour monter d’un niveau. »

■ Ugo Taczanowski (19 ans)
« Il est important pour le groupe. Durant les entraînements, il est toujours présent. Je retiens ses deux performances en championnat à Andrézieux, où on n’était pas bien, et au Havre, lors du quart de finale des play-offs. On sait très bien que lorsque les jeunes rentrent, ce n’est jamais évident. Mais les minutes qu’il a ramenées sur ces deux matches sont hyper importantes. Il a défendu fort et a joué juste en attaque. On est bien content de l’avoir avec nous. »

________________________________________
« Terrick et moi, on a versé notre petite larme »

Au moment d’évoquer son adjoint Terrick Nerome, Lauriane Dolt s’est reculée dans son fauteuil et a pris un instant. Il suffisait alors de se plonger dans son regard pour mesurer l’importance qu’a pour elle son plus fidèle lieutenant. « Quand Mulhouse m’a contactée, j’ai tout de suite demandé à pouvoir venir avec lui. J’étais très contente que le président accepte. Généralement, à ce niveau, ce n’est pas habituel », dit-elle. « Mais pour moi, commencer une nouvelle aventure sans Terrick, c’était inconcevable. Quand il a quitté la SIG en 2018, je lui ai fait promettre de venir avec moi si l’opportunité se présentait. Alors, quand je l’ai appelé pour lui proposer de m’accompagner à Mulhouse, on a tous les deux versé notre petite larme. On n’y croyait pas. »

« Terrick a l’avantage d’avoir la double casquette de préparateur physique et coach », poursuit-elle. « Quand il se charge de la prépa, je n’ai pas besoin d’être derrière lui pour vérifier. Et lorsque j’ai annoncé ma grossesse, je lui ai tout de suite proposé pour prendre ma place. Si j’ai pu comprendre les réticences de certains, personnellement, je n’avais aucun doute parce qu’on partage les mêmes valeurs. »

Lauriane Dolt n’oublie pas non plus Jamel Benabid, arrivé en cours de saison en tant qu’adjoint de Nerome. « Il a accepté de nous donner un coup de main et je trouve que la doublette a bien fonctionné. Le fait qu’il soit encore avec nous, c’est cool. Il nous apporte son expérience. »

_________________
There ain't no grave can hold my body down
Gogol
Gogol
Légende (vivante)
Légende (vivante)

Messages : 10409
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Dalton City
Occupation : Desperado

https://www.kop2001.com

Gogol, soeurette, Poil de carotte et Mme IRMA aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum