Bienvenue sur le Forum du KOP 2001
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Nous

Kop 2001
Nos Equipes

Mulhouse Pfastatt Agglo

MPBA

Le reste du Monde

Union Nationale des Supporters de Basket
-39%
Le deal à ne pas rater :
Pommeau de douche anti calcaire à 8,49€ au lieu de 13,99€
8.49 € 13.99 €
Voir le deal

[J.07] Besançon Avenir Comtois (10ème) - Mulhouse BA (8ème) : 85-103

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

[J.07] Besançon Avenir Comtois (10ème) - Mulhouse BA (8ème) : 85-103 - Page 4 Empty Re: [J.07] Besançon Avenir Comtois (10ème) - Mulhouse BA (8ème) : 85-103

Message par Gogol le Dim 10 Jan - 18:14

L’année commence bien pour le Mulhouse BA
Mulhouse s’est imposé vendredi à Besançon lors de la reprise du championnat, arrêté durant deux mois. Mais il a fallu batailler longtemps pour venir à bout d’adversaires adroits et coriaces.

Par Sandrine PAYS - 10/01/2021 / L'Alsace

Les joueurs du Mulhouse BA (Nationale 1) ont démarré cette année 2021 du bon pied en s’imposant vendredi soir à Besançon (85-103). Après deux mois sans match, hormis un match de rattrapage le 11 décembre à Pont-de-Chéruy (82-80), en raison du confinement, ils ont retrouvé les joies de la compétition avec bonheur et décroché une quatrième victoire (en sept journées de championnat).

Contrairement à ce que pourrait laisser penser le score final et cet écart de 18 points (le plus important, pour eux, depuis le début de la saison), ils ont dû batailler ferme pour venir à bout d’adversaires coriaces qui ont comme souvent fait preuve d’une certaine adresse (32 paniers sur 68 tirs à 47 %, 7/20 à trois points à 35 %, 14/17 aux LF à 82 %).

Si l’intérieur Murat Kozan et l’ailier Jordan Hicks, à peine remis d’une déchirure à une cuisse pour le premier et d’une entorse à une cheville pour le second, n’ont pas été aussi performants que d’habitude (2 points chacun), le meneur Aaron Anderson (26), l’intérieur Kevin Lavieille (20), l’ailier fort Glenn Duro (15) ou encore l’arrière Tom Foucault (15) ont pris le relais avec succès.

« Nous n’étions pas à l’abri d’une mauvaise surprise »
Les Alsaciens, qui ont mené durant quasiment l’ensemble des premier et deuxième quart-temps, n’ont toutefois pas réussi à prendre le large. Ils se sont même fait rattraper et dépasser au tableau d’affichage juste avant de regagner les vestiaires (49-47 à la 20e).

Les débats ont été serrés jusqu’à la fin du troisième acte (64-64 à la 27e ). Et les Mulhousiens ne comptaient que sept longueurs d’avance à l’entame de la dernière ligne droite (68-75 à la 30e ).

« À ce stade de la rencontre, face à un adversaire comme celui-ci, qui ne lâche jamais l’affaire, ça ne pesait pas bien lourd. Nous n’étions pas à l’abri d’une mauvaise surprise », souligne Jean-Luc Monschau, l’entraîneur du MBA.

Ses protégés ont fait ce qu’il fallait pour creuser l’écart et boucler le quatrième quart-temps sur les chapeaux de roue (17-28), sur leur lancée du troisième (19-28). Eux qui avaient encaissé 49 points avant la pause n’en ont concédé que 36 après, preuve d’une belle efficacité défensive.

En seconde mi-temps, ils ont trouvé des solutions pour empêcher les Bisontins de poursuivre leur festival à trois points (5 paniers de la 1re à la 20e , 1 de la 21e à la 40e ). Ils ont aussi continué à maîtriser le rebond (14 points au total en 2e chance) tout en développant du jeu rapide, et ont marqué 56 points en 20 minutes (contre 47 lors des 20 minutes précédentes).

Boucard omniprésent
Guillaume Boucard a fortement contribué à ce nouveau succès : présent des deux côtés du terrain, avec 28 points, mais aussi 12 rebonds (dont 11 défensifs), 6 passes décisives, 4 interceptions, 3 contres et 6 fautes provoquées (en 38’43”), il a été crédité d’une évaluation de 43.

Sa prestation exceptionnelle ne doit toutefois pas faire oublier celle de ses coéquipiers qui, s’ils présentent des lignes de stats moins époustouflantes, n’en ont pas moins fait le job. Quatre d’entre eux ont marqué 12 points ou plus, Quentin Diehl (15), Johan Grebongo (14), Cédric André (12), qui a pris la place de Daouda Condé, handicapé par les fautes et éliminé à quelques minutes du coup de sifflet final, et William Mensah (12). Quant à Anthony Spinali, opéré de la hanche gauche il y a près de sept mois, il a eu le mérite de marquer ses premiers points (4) de la saison. Décidément, l’année ne pouvait pas mieux commencer.

_________________
Le Basket n'est pas une question de vie ou de mort... C'est bien plus important que cela!
Gogol
Gogol
Hall of Famer
Hall of Famer

Messages : 8902
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Dalton City
Occupation : Desperado

http://le.capharnaum.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum