Nos Liens

Mulhouse Pfastatt Basket Association

Mulhouse Pfastatt Basket Association

Union Nationale des Clubs de Supporters de Basket

[L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Aller en bas

[L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:03

Paru le 05/01/2018 :
par Sandrine Pays

Le FCM dépose le bilan

Le FCM Basket Élite, 13e de la poule D de NM2 à l’issue du cycle aller, a déposé le bilan hier matin au Tribunal de Grande Instance de Mulhouse par le biais d’Henri-Paul Stuck, avocat mandaté par Roland André, président du club.


« Nous n’avions pas le choix, nous allions lentement mais sûrement dans le mur », estime Roland André, président du FCM Basket Élite, à propos du dépôt de bilan qui touche son club.  Archive L’Alsace/ Darek Szuster

Décidément, l’histoire se répète pour le FCM Basket Élite, qui vient de déposer le bilan pour la seconde fois de son histoire après y avoir été contraint une première fois lors de la saison 2007-2008. Hier matin, à 9 h, Henri-Paul Stuck, avocat au Barreau de Mulhouse, mandaté il y a une quinzaine de jours par Roland André, Président du club, s’est rendu à la 1re chambre civile du Tribunal de Grande Instance de Mulhouse pour y demander l’ouverture, dans le cadre du droit local, d’une procédure destinée à constater l’insolvabilité notoire du FCM Basket Élite et à mettre celui-ci en liquidation judiciaire civile.

« Il résulte des comptes annuels clos au 30 juin 2017 que la situation financière de l’association est devenue particulièrement critique » , résume Henri-Paul Stuck, avant d’énumérer les chiffres : à cette date, le résultat net comptable était en déficit de 44 823 € ; le chiffre d’affaires était en baisse de 57 637 € (de 222 361 € au 30 juin 2016 à 164 724 € au 30 juin 2017) ; le sponsoring et le mécénat étaient en chute, respectivement de 36 500 € (de 63 500 € à 27 000 €) et de 22 000 € (de 50 000 € à 28 000 €) ; les dettes sociales s’élevaient à 81 435 € et certains salaires de joueurs n’étaient pas réglés ; les recettes issues de la billetterie avaient dégringolé de 10 206 €.

« Par ailleurs, la Ville de Mulhouse devait verser depuis plusieurs mois une subvention de 80 000 €, laquelle n’a pas été versée à ce jour, la Ville exigeant au préalable la mise en ordre des finances du club » , poursuit Henri-Paul Stuck. « Enfin, le FCM Basket Élite a récemment été condamné à rembourser 25 000 € à une société auprès de laquelle il avait souscrit un prêt. Comme le club n’a pas cette somme, Roland André, qui s’était porté caution, devra la régler. Lequel Roland André a, au passage, injecté 285 000 € la saison passée afin de rembourser diverses dettes. »

« Sans consultation préalable »

« Nos difficultés financières ne se sont pas arrangées, pas plus que notre situation sportive. Nous n’avions pas le choix, nous allions lentement mais sûrement dans le mur » , commente Roland André, alors que l’équipe une, coachée depuis fin novembre par un nouvel entraîneur, Zoran Durdevic, pointe à la 13e et avant-dernière place de la poule D de NM2 à l’issue du cycle aller, avec trois victoires et dix défaites à son actif. « C’est une situation très difficile à vivre pour moi. Un dépôt de bilan n’est bien évidemment jamais un objectif. Je suis au septième sous-sol. Je me sens un peu comme un chirurgien qui n’a pu éviter l’amputation » , note le dirigeant, convoqué ce matin chez le liquidateur judiciaire, Emmanuelle Hartmann, qui décidera des mesures à prendre.

Cette décision ne fait cependant pas l’unanimité au sein du FCM Basket Élite, comme le souligne Patrick Schlegel, membre du comité directeur, qui a appris la nouvelle hier après-midi par l’expert-comptable du club : « Le dépôt de bilan a été fait sans aucune consultation préalable par un président, Roland André, qui n’a pas renouvelé sa licence au club. Le comité, qui se réunit tous les lundis, ne l’a plus vu depuis trois mois. Les joueurs ne l’ont pas vu davantage, puisqu’il n’assiste plus aux matches. Ce qui se passe actuellement dépasse l’entendement. Le budget de la saison en cours est équilibré et nous - en l’occurrence, tous ceux qui travaillent pour faire évoluer le club - continuons de rattraper et de régler des dettes liées aux exercices 2014-2015 et 2015-2016, une période durant laquelle Roland André était particulièrement actif. »

De leur côté, les joueurs, censés renouer avec la compétition le samedi 13 janvier au Palais des sports face à Gennevilliers, ont repris l’entraînement hier soir, après la trêve des fêtes de fin d’année, sous la direction de Mathieu Gitta. Zoran Durdevic avait en effet annoncé il y a quelque temps qu’il serait absent durant le mois de janvier « pour des raisons personnelles ». L’entraîneur, justement, s’est dit « très surpris » à l’annonce du dépôt de bilan. « C’est dommage. Mais pourquoi pas, s’il permet au club de repartir du bon pied ? C’est peut-être un mal pour un bien. »
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:04

Paru le 09/01/2018 :
par S.P.

FC Mulhouse : le comité directeur réagit

Le FCM Basket Élite, 13e de la poule D de NM2 à l’issue du cycle aller, a déposé le bilan jeudi dernier au Tribunal de Grande Instance de Mulhouse par le biais d’Henri-Paul Stuck, avocat mandaté par Roland André, président du club (voir L’Alsace du vendredi 5 janvier).

Le comité directeur du FCM, s’estimant mis au pied du mur, a tenu à réagir par un communiqué divulgué hier soir à l’issue d’une réunion extraordinaire :

« Tous les membres du FCM Basket Élite, dirigeants, entraîneurs et joueurs, ont été abasourdis en apprenant la liquidation de leur club. En effet, le président Roland André n’a informé personne de son intention de déposer le bilan alors que les statuts du club stipulent pourtant, dans leur article 24, qu’une délibération préalable du comité lui est nécessaire pour introduire une action en justice au nom et pour le compte de l’association demanderesse. Cette obligation statutaire n’ayant pas été respectée, Roland André n’avait donc pas le droit de saisir le tribunal. Sur le fond, on peut également s’interroger : il y a certes un déficit de 44 823 €, mais qui est lié aux dettes antérieures.

Aujourd’hui, le budget 2017-2018 est équilibré et il n’y a aucun retard dans le versement des salaires des joueurs. Par ailleurs, les relations avec la Ville de Mulhouse sont cordiales avec des échanges réguliers. Au même titre que les autres clubs mulhousiens, le FCM Basket Élite a bénéficié d’un premier acompte, de 24 000 €, puis d’un deuxième acompte, de 40 000 €, le solde de la subvention, d’un montant de 16 000 €, étant prévu en mai 2018.

Mulhouse est une ville de basket et doit le rester malgré toutes les tentatives de déstabilisation. Il est clair que le président du club a pris tout le monde de vitesse pour se débarrasser au plus vite du club et des engagements qu’il avait pris vis-à-vis de ses collègues du comité directeur. »
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:05

Paru le 12/01/2018 :
par S.P.

FCM : le flou le plus complet

Après le dépôt de bilan du FCM Basket Élite, et alors que le comité directeur du club tente d’éviter le pire, l’équipe mulhousienne (NM2) ne sait toujours pas si elle jouera demain (20 h) au Palais des sports face à Gennevilliers.


Jonathan Godin et les Mulhousiens joueront-ils samedi? Rien n’est moins sûr.   Archives L'Alsace/ Darek Szuster

Le FCM Basket Élite, 13e de la poule D de NM2 à l’issue du cycle aller, a déposé le bilan il y a une semaine au Tribunal de Grande Instance de Mulhouse par le biais d’Henri-Paul Stuck, avocat mandaté par Roland André, président du club.

Depuis, le comité directeur, visiblement pris de court et mis devant le fait accompli, tente désespérément d’ « éviter le pire » , comme l’explique Patrick Schlegel, son porte-parole, en rappelant au passage que « le bilan ne pouvait pas être déposé parce que Roland André n’a pas respecté les statuts du club, qui l’obligeaient à consulter le comité directeur avant de prendre une telle décision ».

« Nous faisons le maximum et nous gardons espoir, parce que nous avons peut-être une solution, mais beaucoup de questions restent en suspens » , commente-il. « Nous sommes dans le flou le plus complet. Dans l’immédiat, nous avons demandé à la FFBB de nous accorder un délai et de reporter le match prévu ce week-end. Nous devrions avoir une réponse vendredi. »

« La commission des compétitions a bien reçu une demande de report de match, mais n’a procédé à aucune modification pour l’instant » , explique de son côté Fabrice Canet, en charge de la communication et des relations presse de la FFBB. « Le responsable de la commission de contrôle de gestion est actuellement à Mulhouse pour étudier la situation financière du club et fera un rapport au bureau fédéral. Si elle estime que le problème est ponctuel, la commission des compétitions autorisera le report exceptionnel du match. Si, en revanche, elle considère que la situation n’exige pas le report, le match devra être joué comme prévu. »

L’équipe mulhousienne doit démarrer la seconde partie de la saison samedi (20 h) au Palais des sports face à Gennevilliers, l’une des trois formations qu’elle a battue depuis le début du championnat, sachant que les joueurs n’ont pas repris l’entraînement comme ils auraient dû le faire après la trêve des fêtes de fin d’année en raison du dépôt de bilan.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:05

Paru le 19/01/2018 :
par Sandrine Pays

Schlegel : « Réparer l’injustice »

Le comité directeur du FCM Basket Élite, qui conteste la façon dont le dépôt de bilan avec liquidation judiciaire immédiate du club a été déposé, fait appel en référé en espérant avoir le droit de poursuivre l’aventure en NM2 comme l’explique Patrick Schlegel, son porte-parole.


Patrick Schlegel, membre et porte-parole du comité directeur du FCM Basket Élite, se veut résolument positif. Photo  L’Alsace/ Darek Szuster


L’annonce, il y a une quinzaine de jours, du dépôt de bilan avec liquidation judiciaire immédiate du FCM Basket Élite, désormais 14e et dernier de la poule D de NM2 avec un match en retard, par le biais d’Henri-Paul Stuck, avocat mandaté par Roland André, président du club ( L’Alsace du vendredi 5 janvier), a pris de court et mis devant le fait accompli le comité directeur. Celui-ci a réagi par un communiqué divulgué à l’issue d’une réunion extraordinaire ( L’Alsace du mardi 9 janvier) et tente encore d’éviter le pire alors que le premier match de l’année 2018, samedi dernier face à Gennevilliers, a été reporté par la FFBB. Patrick Schlegel, porte-parole du comité directeur, fait le point.

Comment avez-vous réagi à l’annonce du dépôt de bilan ?

Nous sommes tous tombés de haut lorsque nous avons appris la nouvelle. Nous avons tout d’abord cru qu’il s’agissait d’une mauvaise blague. Quand nous avons pris conscience de la gravité de la situation, en l’occurrence la liquidation judiciaire immédiate du FCM Basket Élite, autrement dit la cessation d’activité, nous avons cherché à savoir s’il existait une solution pour éviter le pire. Tout en nous rendant par ailleurs très vite compte que la demande de dépôt de bilan ne respectait pas les statuts du club.

C’est-à-dire ?

Roland André, président du FCM Basket Élite, n’a informé personne de son intention de déposer le bilan alors que les statuts du club stipulent, dans leur article 24, qu’une délibération préalable du comité lui est nécessaire pour introduire une action en justice au nom et pour le compte de l’association demanderesse.

« Une porte de sortie »

Quelle a été votre priorité ?

Le FCM Basket Élite accusait au 30 juin 2017 un déficit de 44 823 € à l’origine du dépôt de bilan - ce qui, entre parenthèses, est déjà incompréhensible en soi puisque cette somme n’est pas excessive, et l’est d’autant plus que le budget de la saison en cours est équilibré.

Nous - la quasi-totalité des membres du comité directeur - avons donc décidé de reprendre le club. Pour cela, nous devions réunir une certaine somme d’argent, en l’occurrence 30 000 €, un montant fixé par le liquidateur judiciaire, et créer dans le même temps une nouvelle association. Nous avons trouvé les fonds en 24 heures, une dizaine de personnes ont mis la main à la poche et donné entre 3 000 et 10 000 €. Et nous avons mis sur pied le FCM Basket avec l’objectif de poursuivre l’aventure en NM2. Mais cela n’a malheureusement pas abouti.

Pourquoi ?

Parce que la FFBB n’a pas pu répondre favorablement à notre demande en vertu de ses règlements généraux, qui stipulent que l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire d’un club entraîne la déchéance des droits sportifs et administratifs. Elle ne peut donc pas autoriser une quelconque reprise par une autre structure de ces droits. Cela dit, elle précise aussi que si la décision d’ouverture de liquidation judiciaire venait à être suspendue par une juridiction, le FCM Basket Élite pourrait être autorisé à continuer d’évoluer dans le championnat. Ce qui nous laisse une porte de sortie.

Aujourd’hui, avez-vous encore la possibilité d’éviter le pire ?

Nous avons demandé l’annulation du dépôt de bilan puisque celui-ci, je le répète, n’a pas été fait dans les règles de l’art. Nous avons lancé une procédure en référé (Ndlr : une procédure rapide) puisqu’il y a urgence en espérant que le liquidateur judiciaire arrivera à prouver que ce dépôt de bilan est illégal, ce qui a priori nous permettrait de continuer à jouer cette saison. Dans l’immédiat, nous avons demandé à la FFBB le report du match prévu samedi à Holtzheim. Comme la NM2 fait relâche le week-end des 27 et 28 janvier, nous aurions jusqu’au début du mois de février pour régler la situation et nous pourrions rattraper nos deux matches en retard d’ici la fin du championnat.

« Nous n’envisageons pas l’échec »

Et si vous n’obtenez pas gain de cause ?

Dans l’immédiat, nous n’y pensons pas. Nous n’avons qu’une seule idée en tête, réparer l’injustice dont nous sommes victimes. Nous sommes soutenus par beaucoup de personnes qui estiment elles aussi que nous sommes dans notre bon droit. Nous n’envisageons pas l’échec de notre action.

En attendant, les joueurs ne s’entraînent pas…

Non, puisqu’ils n’en ont plus le droit. Ils ont été licenciés et ne sont plus assurés.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:06

Paru le 31/01/2018 :
par S.P.

FCM : verdict le 9 février 2018

Le comité directeur du FCM Basket Élite, qui estime que le dépôt de bilan (avec liquidation judiciaire immédiate) prononcé début janvier n’est pas valable car ne respectant pas les statuts du club (nos précédentes éditions), continue à s’agiter en coulisses pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être alors que le club pointe désormais à la 14e et dernière place de la poule D de NM2 avec deux matches en retard. « Notre avocat a déposé lundi devant la 1re chambre civile du Tribunal de Grande Instance de Mulhouse une tierce opposition à l’encontre du jugement ayant prononcé la liquidation judiciaire du FCM Basket Élite » , explique Patrick Schlegel, porte-parole d’un comité directeur qui a mis bien longtemps à passer à l’acte. « Notre dossier devait être complet et bien ficelé, cela a pris plus de temps que prévu » , avance Patrick Schlegel. « Nous saurons enfin à quoi nous en tenir le vendredi 9 février. »

Du coup, le comité directeur du FCM Basket Élite a demandé à la FFBB le report du match prévu samedi au Palais des sports face à Tourcoing, comme il l’avait déjà fait pour les deux matches précédents, le 13 janvier face à Gennevilliers et le 21 janvier à Holtzheim. « Le liquidateur judiciaire a transmis tous les papiers nécessaires à la FFBB qui, nous l’espérons, comprend notre situation et agira en conséquence » , conclut Patrick Schlegel.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:06

Paru le 10/02/2018 :

FCM : verdict lundi

Le comité directeur du FCM Basket Élite, qui estime que le dépôt de bilan prononcé début janvier n’est pas valable car ne respectant pas les statuts du club et, de ce fait, avait déposé il y a quelques jours une tierce opposition à l’encontre du jugement ayant prononcé la liquidation judiciaire immédiate du FCM Basket Élite (nos précédentes éditions), aurait dû savoir à quoi s’en tenir hier. Son affaire a effectivement été plaidée, mais a été mise en délibéré : le club devra patienter jusqu’à lundi pour savoir enfin à quoi s’en tenir. Quoi qu’il en soit, le match prévu ce samedi soir à l’Union Sainte-Marie Metz a été reporté par la FFBB.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:07

Paru le 13/02/2018 :

FCM : verdict reporté

Le comité directeur du FCM Basket Élite (NM2), qui estime que le dépôt de bilan prononcé début janvier n’est pas valable car ne respectant pas les statuts du club et avait de ce fait déposé une tierce opposition à l’encontre du jugement ayant prononcé la liquidation judiciaire immédiate du FCM Basket Élite (nos précédentes éditions), va encore devoir patienter afin de savoir à quoi s’en tenir.

Il aurait dû être fixé sur son sort vendredi dernier, mais son affaire a été mise en délibéré. Il aurait dû en savoir plus hier, mais « le tribunal n’a pas eu le temps de statuer, si bien que la décision est annoncée pour vendredi » , a fait savoir le comité directeur. Quand on pense que l’équipe, qui a déjà quatre matches de retard, est censée accueillir l’ASSM Pfastatt samedi soir (20 h)…
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:07

Paru le 16/02/2018 :

FCM Basket : la liquidation judiciaire annulée

Le juge du Tribunal de grande instance de Mulhouse a annulé, ce vendredi, le dépôt de bilan avec liquidation judiciaire immédiate qui avait été prononcé début janvier à l’encontre du FCM Basket Elite et a accordé au club le redressement judiciaire.

Reste à savoir quelle sera la position de la fédération française, qui doit encore autoriser le club à reprendre le championnat.

Le FCM Basket Elite occupe la dernière place de la poule D de NM2 avec cinq matches en retard.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:08

Paru le 17/02/2018 :

Le FC Mulhouse peut reprendre ses activités

Plusieurs membres du comité directeur du FCM Basket Élite, qui estimaient que le dépôt de bilan prononcé début janvier n’était pas valable car ne respectant pas les statuts du club et avaient, de ce fait, déposé une tierce opposition à l’encontre du jugement ayant prononcé la liquidation judiciaire immédiate du FCM Basket Élite (nos précédentes éditions), ont finalement eu gain de cause devant la justice.

« Au nom de plusieurs membres du comité directeur du FCM Basket Élite, Maître Julien Trensz a formé un recours à l’encontre du jugement qui avait placé notre club en liquidation judiciaire. Par décision de ce jour (Ndlr : hier) , le Tribunal de Grande Instance de Mulhouse a rétracté le jugement de liquidation judiciaire et a ouvert au bénéfice du FCM Basket Élite une procédure de redressement judiciaire (Ndlr : sans administrateur judiciaire) , ce qui permet au club de reprendre immédiatement son activité » , ont fait savoir les intéressés hier en fin de journée via un communiqué.

Ce n’est toutefois pas encore gagné pour le club mulhousien, qui doit désormais repasser devant la commission de contrôle de gestion de la Fédération française de basket-ball, comme l’explique Amélie Moine, responsable du service juridique de la FFBB. « Nous devons nous assurer que le club a les moyens de terminer la saison. La commission de contrôle de gestion fera part de ses conclusions au bureau fédéral, qui prendra la décision, d’ici la semaine prochaine vu l’urgence de la situation, d’autoriser ou non le club à reprendre la compétition. »

« Resserrer nos liens »

Si le bureau fédéral donne son feu vert, le FCM Basket Élite, dernier de la poule D de NM2, devra rattraper les cinq matches qu’il n’a pas pu disputer depuis le début de l’année (face à Gennevilliers, à Holtzheim, face à Tourcoing, à l’Union Sainte-Marie Metz et face à Pfastatt).

Les joueurs, s’ils ont chacun fait ce qu’ils pouvaient de leur côté pour se maintenir en forme, ne se sont plus entraînés ensemble depuis un mois et demi et sont pour certains - et personne ne pourra le leur reprocher - totalement démotivés. D’autant qu’ils n’ont plus de coach, Zoran Durdevic, rentré chez lui au moment des fêtes de fin d’année et qui avait annoncé qu’il serait absent durant le mois de janvier « pour des raisons personnelles » , n’ayant a priori pas l’intention de revenir.

Mathieu Gitta, capitaine de l’équipe, se veut pourtant résolument positif : « Nous sommes contents, d’une part de savoir enfin à quoi nous en tenir, d’autre part de savoir que nous avons une chance de repartir en championnat. La situation est très compliquée. Parce que nous étions en difficulté avant même toute cette histoire et parce que ce qui vient de se passer va laisser des traces. Nous devons nous servir de cette épreuve pour resserrer nos liens. Nous allons remettre le short, renfiler nos baskets, nous mettre dans une bulle, reprendre les armes et le combat. »
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:08

Paru le 28/02/2018 :

Le FC Mulhouse toujours dans l’attente

Le FCM basket ne sait toujours pas si la Fédération française de basket-ball (FFBB) lui accordera ou non le droit de poursuivre sa saison en Nationale 2, malgré l’annulation du dépôt de bilan par le Tribunal de Grande Instance de Mulhouse.

Contactée hier, la FFBB a seulement indiqué qu’un procès-verbal devait être dévoilé aujourd’hui sur son site internet.

Le club mulhousien, qui a effectué tout le cycle aller de la Poule D, est actuellement classé à la dernière place avec trois victoires et dix défaites. Cinq rencontres, dont deux en déplacement, ont d’ores et déjà été reportées depuis le début de l’année (et l’annonce du dépôt de bilan), tandis que le derby à Kaysersberg est prévu samedi à 20 h. Entre-temps, Steve Coffey est parti en Espagne et l’effectif du FCM s’amoindrit de jour en jour.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:09

Paru le 28/02/2018 :

Le FC Mulhouse réintégré en N2

Le bureau fédéral de la Fédération Française de basket-ball (FFBB) a décidé aujourd’hui de réintégrer le FC Mulhouse en Nationale 2 masculine.

Le comité du FCM avait contesté le placement en liquidation judiciaire du 4 janvier dernier, s’appuyant sur un vice de forme pour invalider cette décision, suite au dépôt de bilan du président Roland André.

Le tribunal de grande instance de Mulhouse ayant donné raison aux dirigeants mulhousiens le 16 février dernier, la FFBB n’avait pas vraiment d’autre choix que d’autoriser le FCM à reprendre la compétition.

Le dernier de la poule D devrait donc se rendre ce samedi (20h) à Kaysersberg et rejouer les cinq matches qui avaient été reportés.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:09

Paru le 01/03/2018 :

Le FCM réintégré en N2

Le bureau fédéral de la Fédération française de basket-ball (FFBB) a décidé hier de réintégrer le FC Mulhouse en Nationale 2 masculine. Le comité du FCM avait contesté le placement en liquidation judiciaire du 4 janvier, s’appuyant sur un vice de forme pour invalider cette décision, suite au dépôt de bilan déposé par le président Roland André.

Le Tribunal de Grande Instance de Mulhouse ayant donné raison aux dirigeants mulhousiens le 16 février, la FFBB n’avait d’autre choix que d’autoriser le FCM à reprendre la compétition. L’actuel bon dernier de la poule D se rendra donc ce samedi (20 h) à Kaysersberg et jouera les cinq matches qui avaient été reportés à des dates qui restent à préciser. Pour l’heure, cinq joueurs du groupe de l’équipe première du FCM ont confirmé leur présence pour le derby à Kaysersberg ce week-end.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:13

Paru le 20/03/2018 :

Contessi à la barre ?

L’assemblée générale du FCM Basket Élite aura lieu lundi prochain à la Maison de l’Ill. Ce sera le moment pour le club, mis en liquidation début janvier et placé ensuite en redressement judiciaire, de repartir sur de bonnes bases. Il se murmure que Daniel Contessi, l’ancien joueur du MBC de la grande époque, devrait accéder à la présidence et succéder ainsi à Roland André, dont le club est sans nouvelle depuis plusieurs mois. Sa première mission sera de convaincre le tribunal de grande instance de Mulhouse que le FCM Basket Élite est en mesure de poursuivre son activité. Le prochain rendez-vous devant la justice est en effet fixé au 9 avril.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:14

Paru le 27/03/2018 :

FCM - Pfastatt: rapprochement en cours


Daniel Contessi a pris lundi soir la présidence du FCM Basket Elite.

Daniel Contessi, l’ancien joueur du MBC, a pris la succession de Roland André à la présidence du FCM Basket Élite (NM2), réuni lundi soir à Mulhouse en assemblée générale, avec une ambition : concrétiser le rapprochement avec l’ASSM Pfastatt.

Les deux clubs se sont mis d'accord sur un projet, mais celui-ci ne plaît visiblement pas à Roland Chaprier, adjoint aux sports de la Ville de Mulhouse, qui l'a fait savoir lors de l'AG.

Plus de détails dans nos éditions de mercredi.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:14

Paru le 28/03/2018 :
Propos recueillis par Sandrine Pays

Contessi : « Ma priorité ? L’union ! »

Daniel Contessi, l’ancien joueur du MBC, a pris la succession de Roland André à la présidence du FCM Basket Élite (NM2), réuni lundi soir à Mulhouse en assemblée générale, avec une ambition : concrétiser le rapprochement avec l’ASSM Pfastatt.


Daniel Contessi, nouveau président du FCM Basket Élite, entend mener à bien le rapprochement entre son club et l’ASSM Pfastatt.  Photo  L’Alsace/ Vincent Voegtlin

Daniel Constessi est désormais le nouveau président du FCM Basket Élite (dernier de la poule D de NM2 avec quatre matches en retard) qui s’est réuni en assemblée générale lundi soir au club-house du stade de l’Ill. L’ancien joueur du MBC, âgé de 62 ans, avait été élu quelques jours plus tôt par le comité directeur du club composé de Patrick Schlegel (vice-président), Pierre Fischer (trésorier) et Jackie Amoy (secrétaire). Le successeur de Roland André - qui, s’il n’a pas démissionné, n’a pas renouvelé son mandat - fait le point alors que le rapprochement avec l’ASSM Pfastatt est plus que jamais d’actualité.

Pourquoi avoir accepté la présidence du FCM Basket Élite ?

Mes collègues du comité directeur m’ont fait comprendre que j’étais le mieux placé car à la retraite et donc disponible ! J’ai dit oui parce que je suis entouré d’une petite équipe qui, dans l’ombre, abat un travail considérable. Heureusement, parce qu’il y a beaucoup à faire, à tous les niveaux.

Quelle est votre priorité ?

L’union avec l’ASSM Pfastatt, au niveau des équipes fanions.

Cette union n’a pourtant jusqu’à présent jamais suscité l’enthousiasme au FCM Basket Élite…

Je dirais plutôt que le FCM Basket Élite et l’ASSM Pfastatt ont eu de nombreux désaccords par le passé. En ce qui me concerne, je suis au club depuis fin 2015 et j’ai toujours été pour un rapprochement entre les deux parties.

Qu’est-ce qui a fait avancer les choses ?

Nous nous sommes rencontrés, Patrick Schlegel, Antoine Linarès et moi-même avec Bertrand Taczanowski, le président de l’ASSM Pfastatt, à plusieurs reprises. Nous avons mis les choses à plat et trouvé un terrain d’entente. Disons pour résumer que nous avons un projet que nous tenons à mener avec certaines personnes et pas d’autres, ce que Bertrand Taczanowski a parfaitement compris.

« Roland Chaprier veut une fusion »

Quel est le projet sur lequel vous vous êtes mis d’accord ?

L’ASSM Pfastatt nous cède les droits sportifs de son équipe fanion, ce qui nous assure de rester en NM2 la saison prochaine quoi qu’il arrive, sachant que son équipe réserve, en tête de la Prénationale à six journées de la fin du championnat, a toutes les chances de monter en NM3, et deviendrait du coup sa nouvelle équipe fanion. Cela nous éviterait d’être relégués automatiquement à l’échelon inférieur comme cela semble être le cas, d’après nos informations, pour les clubs placés comme le nôtre en redressement judiciaire. En échange, l’ASSM Pfastatt souhaite bénéficier gratuitement de créneaux pour ses jeunes dans différentes salles mulhousiennes, sa salle polyvalente ne suffisant plus pour tous les accueillir.

Mais vous n’avez pas le pouvoir, en tant que club, d’accorder ces créneaux…

Effectivement. C’est pour cela que nous sommes allés, avec Bertrand Taczanowski, voir la Ville de Mulhouse, en l’occurrence Roland Chaprier, l’adjoint aux sports. Pour lui dire que nous avions trouvé un accord qui convient à tout le monde et lui demander son soutien.

Comment a-t-il réagi ?

Pas très bien. Et j’avoue que j’ai du mal à me l’expliquer. Roland Chaprier ne veut pas entendre parler d’union. Il veut une fusion, ce qui entraînerait la disparition des deux clubs, ce que ni le FCM Basket Élite ni l’ASSM Pfastatt ne souhaitent. Indépendamment de cela, une fusion n’est apparemment pas possible en l’état actuel des choses puisque le FCM Basket Élite a encore des dettes - gelées pour une durée de 12 mois - à apurer.

L’union que vous prônez pourrait-elle évoluer vers une fusion à plus long terme ?

Je pense que nous n’y échapperons pas de toute façon. En attendant, nous souhaitons dans un premier temps réunir uniquement nos équipes fanions afin que les deux clubs gardent chacun leur identité. Nous irions vers une fusion par la suite.

Dans l’immédiat, comment envisagez-vous la fin de la saison ?

Sportivement, vu les circonstances, cela va être très compliqué. Nous avons encore huit matches devant nous : nous allons faire au mieux avec les moyens du bord. Les joueurs ne lâchent rien, je leur tire mon chapeau. Financièrement, cela devrait aller : si les subventions arrivent comme promis, nous devrions être dans les clous.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:15

Paru le 28/03/2018 :

« De la poudre aux yeux »

Roland Chaprier, adjoint aux sports de la Ville de Mulhouse, n’a pas mâché ses mots, lundi soir lors de l’AG du FCM Basket Élite. « Je ne suis pas favorable à ce projet car il ne correspond pas à ce qui vous a été demandé. Avec mes collègues de la Ville de Pfastatt, nous ferons peut-être le nécessaire pour que la fusion entre le FCM Basket Élite et l’ASSM Pfastatt dont nous sommes partisans aille au bout. Nous ne nous laisserons pas influencer par une raison autre que la cohérence du sport. » , a-t-il lâché tout de go en estimant qu’avec ce projet, le FCM Basket Élite « jette de la poudre aux yeux pour éloigner définitivement la fusion ».

« Pendant longtemps, le rapprochement entre les deux clubs n’a pas été possible en raison de griefs personnels, de petites guéguerres de cour d’école, et cela a mis en péril l’avenir de votre équipe fanion. Aujourd’hui, vous avez un mur en face de vous et vous décidez d’accélérer et de foncer dedans ! » , a-t-il conclu.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:15

Paru le 01/04/2018 :
par Christian Entz

Mémoire courte

Quand on veut tuer un arbre sans se donner les apparences d’un assassin de la forêt, il suffit de trancher ses racines et attendre que le temps fasse son œuvre. Dans le monde associatif, c’est un peu pareil. Sans ses attaches, le club sportif est voué à une mort certaine. Et pour briser ces racines, il n’y a rien de tel que d’imposer une fusion à deux clubs dont les dirigeants se bouffent le nez depuis la nuit des temps.

L’histoire du sport mulhousien est riche de ces initiatives de politiques mal inspirés. Sous l’ère Bockel, les pongistes du FCM, de l’ASM et des SREG, qui ont donné naissance au MTT, ou l’ensemble des clubs du handball mulhousien, contraint de s’associer sous les couleurs du MSA, ont pourtant démontré les fâcheuses conséquences des fusions imposées. Ils évoluaient alors tous au sein de l’élite et, aujourd’hui, il n’en reste plus grand-chose de très compétitif.

Fraîchement élu à la présidence du FCM Basket Élite, Daniel Contessi, qui appartient à cette espèce en voie de disparition d’ancien sportif soucieux de rendre ce que le sport lui a donné, a eu l’intelligence de prôner l’union des équipes d’élite avec le voisin pfastattois plutôt qu’un mariage voué au divorce. Ce qui n’est pas du goût de Roland Chaprier, l’adjoint mulhousien chargé des sports, qui entend imposer son pouvoir de décideur politique.

Comme Debève, au début des années 90, Roland Chaprier exige la fusion des clubs. Et comme son illustre prédécesseur, il se fera un nom dans la légende du sport mulhousien quand le basket se conjuguera au passé.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:16

Paru le 04/04/2018 :
Propos recueillis par Sandrine Pays

Taczanowski : « Il faut faire vite »

Bertrand Taczanowski, président de l’ASSM Pfastatt (NM2) est, comme son homologue du FC Mulhouse Daniel Contessi, prêt à une union entre les équipes fanion des deux clubs. Et il aimerait que les choses bougent rapidement.


À l’ASSM Pfastatt, Bertrand Taczanowski donne la priorité à la formation des jeunes.   Archives L’Alsace/ Jean-François Frey

Le rapprochement entre l’ASSM Pfastatt et le FC Mulhouse, respectivement 6e et 14e de la poule D de NM2, est à nouveau à l’ordre du jour. Bertrand Taczanowski, président de l’ASSMP, se dit prêt à une union, tout comme Daniel Contessi, président du FCM (nos éditions du mercredi 28 mars).

Le rapprochement entre l’ASSMP et le FCM est plus que jamais d’actualité : est-ce en raison de la récente élection de Daniel Contessi à la présidence du FCM ?

Non. J’avais déjà envisagé un rapprochement entre les deux clubs il y a quatre ans, afin d’aider Roland André, l’ancien président, au moment de la montée des Mulhousiens en NM1. J’avais proposé de transférer les cadets France du FCM à l’ASSMP : Roland André était d’accord, mais son entourage avait refusé tout net.

Que s’est-il passé par la suite ?

Pas grand-chose, si ce n’est une réunion à la mairie de Mulhouse en décembre 2016 qui a réuni Roland André, Daniel Contessi, Pierre Fischer, Antoine Linarès, Patrick Schlegel, Yanis Tourlos et Slavenko Vasiljevic pour le FCM, Patricia Banholzer et moi-même pour l’ASSMP, José Moreno pour le CD68, Michel Marczak pour la Ville de Pfastatt, Roland Chaprier et Jacques Vernerey pour la Ville de Mulhouse. Les choses devaient bouger dans le bon sens, la volonté d’aller de l’avant était présente des deux côtés, mais il fallait que les finances des deux clubs soient à l’équilibre pour mener à bien une union. Or celles du FCM ne l’étaient visiblement pas.

Où en sont les relations entre les deux clubs ?

Aujourd’hui, elles sont au beau fixe. Contrairement à ce qu’il se raconte, il n’y a jamais eu de mauvaises relations entre l’ASSMP et le FCM. Il n’y avait pas de relations du tout, c’est aussi simple que cela. Nous avons repris contact il y a quelques mois grâce à Antoine Linarès, qui a joué les médiateurs.

« Priorité à la formation des jeunes »

Pourquoi êtes-vous partisan de cette union ?

À l’ASSMP, nous donnons la priorité à la formation des jeunes, un domaine qui nous réussit plutôt bien puisque nous obtenons d’excellents résultats dans toutes les catégories. Nous ne pouvons pas tout faire à la fois et nous pensons que la meilleure solution est de mettre en place une équipe élite à Mulhouse. Dans ces conditions, l’union coule de source.

Vous céderiez donc les droits sportifs de votre équipe fanion au FCM en échange de créneaux pour vos jeunes dans différentes salles mulhousiennes ?

Le FCM va tomber soit sportivement, puisqu’il est dernier de sa poule, soit administrativement, puisqu’il est placé en redressement judiciaire. Il se retrouverait donc en NM3 la saison prochaine alors que nous serions toujours en NM2. Ce n’est pas logique. Il faut que le FCM reste en NM2 avant d’envisager, à plus long terme, d’aller plus loin. Et que nous, de notre côté, continuions à nous consacrer à la formation. À condition, bien sûr, qu’on nous en donne les moyens. Nous n’allons pas nous contenter d’une soupe aux lentilles !

C’est-à-dire ?

Aujourd’hui, nous dépensons près de 12 000 € par an pour la location de différentes salles, au centre sportif régional et au lycée Schweitzer à Mulhouse, au lycée Don Bosco à Wittenheim ou encore à Morschwiller-le-Bas, et nous ne pouvons par ailleurs pas donner suite aux demandes de tous les jeunes qui souhaitent jouer chez nous. Nous aimerions donc savoir à quelles aides nous aurions droit pour poursuivre notre politique de formation.

« Je ne veux pas d’une fusion »

C’est votre seule demande ?

Non. Nous avons aussi besoin de réponses claires, nettes et précises par rapport, d’une part, au redressement judiciaire du FCM, puisqu’il est hors de question que l’ASSMP soit redevable de quoi que ce soit ; d’autre part, à la position de la Ville de Mulhouse. L’équipe a besoin d’une mise de départ, mais aussi de savoir jusqu’à quel niveau elle peut espérer évoluer. Combien la Ville de Mulhouse est-elle prête à donner ? Et est-elle d’accord pour avoir un troisième club de haut niveau après les volleyeuses de l’ASPTTM et les hockeyeurs des Scorpions ?

Que pensez-vous de la position de la Ville de Mulhouse qui, par la voix de Roland Chaprier, affirme vouloir une fusion - et pas une union ?

Je pense que Roland Chaprier n’a pas les bonnes informations. J’espère en tout cas qu’il a l’ambition de redonner au basket mulhousien ses lettres de noblesse. Si l’union ne se fait pas maintenant, elle ne se fera jamais. Et il faut faire vite, parce que le dossier doit être enregistré à la FFBB le 30 avril au plus tard. Quoi qu’il en soit, je ne veux pas d’une fusion.

Qu’est-il prévu dans les prochains temps ?

Une réunion sera organisée à la mairie de Mulhouse le 11 avril en présence de Daniel Contessi et Yanis Tourlos pour le FCM, moi-même pour l’ASSMP, les maires et les adjoints aux sports des deux communes et Jean-Michel Leclercq, le remplaçant de Jacques Vernerey.

Si cette union se concrétise, quel serait l’entraîneur de l’équipe de NM2 ?

J’aimerais que ce soit Jean-Luc Monschau. Quand je vois l’investissement et le professionnalisme dont il fait preuve depuis qu’il est à l’ASSMP, je me dis qu’il est le mieux placé et qu’il a encore des choses à faire, ne serait-ce que former son successeur - je verrais bien Cédric Garnier, un entraîneur d’avenir. Mais je ne veux, ni ne peux, rien imposer. Ce n’est pas moi qui aurais le dernier mot, mais le président de la future union.

Qui serait ?

Je n’en sais rien. Pas moi, en tout cas, parce que j’ai déjà bien trop à faire dans le domaine de la formation.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:18

Paru le 13/04/2018 :

Rien de concret

La réunion organisée mercredi soir à la mairie de Mulhouse dans l’optique du rapprochement entre le FCM et l’ASSM Pfastatt (NM2) n’a débouché sur rien de concret. Sur le terrain, le FCM accueille Jœuf Homécourt samedi (20 h) au Palais des sports.

Il est plus que jamais question d’un rapprochement entre l’ASSM Pfastatt et le FC Mulhouse, respectivement 6e et 14e de la poule D de NM2, qui ont visiblement trouvé un terrain d’entente ces dernières semaines. L’ASSM Pfastatt céderait les droits sportifs de son équipe fanion au FCM et se concentrerait sur la formation des jeunes, et le FCM serait ainsi assuré de rester à ce niveau de compétition (nos précédentes éditions).

Une réunion a été organisée mercredi soir à la mairie de Mulhouse afin d’évoquer cette union qui, si elle doit voir le jour, doit se concrétiser rapidement puisque le dossier doit être enregistré à la FFBB le 30 avril au plus tard. Daniel Contessi, Yanis Tourlos et Bertrand Taczanowski, respectivement présidents du FCM Basket Élite, du FCM amateurs et de l’ASSM Pfastatt, Michèle Lutz et Francis Hillmeyer, respectivement maires de Mulhouse et de Pfastatt, Roland Chaprier et Michel Marczak, respectivement adjoints au maire chargés des sports de Mulhouse et de Pfastatt, Jean-Michel Leclercq, directeur du service des sports de la Ville de Mulhouse, et Aubin Brandalise, directeur de cabinet adjoint de Michèle Lutz, étaient présents.


« Cette réunion a été très conviviale et constructive » , résume Daniel Contessi (*). «Bertrand Taczanowski et moi-même avons présenté notre projet. Les deux municipalités veulent que nous le couchions sur le papier avant de s’engager éventuellement. Nous devons donc nous revoir avec les Pfastattois lundi prochain. Nous n’avons plus beaucoup de temps devant nous. »

(*) Hier, toutes nos tentatives pour joindre Bertrand Taczanowski, Roland Chaprier et Jean-Michel Leclercq sont restées vaines.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:19

Paru le 16/04/2018 :

VITE LU

AG extraordinaire au FCM 1893

Le FCM 1893 tiendra une assemblée générale extraordinaire le 2 mai à 19 h à la Maison de l’Ill.

Ordre du jour : la situation du FCM Basket et ses perspectives.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:20

Paru le 04/05/2018 :
par Sandrine PAYS

Le FCM toujours dans le flou

L’assemblée générale extraordinaire organisée mercredi soir par le FCM omnisports pour faire le point sur l’avenir de sa section basket-ball laisse supposer que le rapprochement avec l’ASSM Pfastatt se fera finalement sous la forme d’une fusion.


Une partie des protagonistes de l’assemblée générale extraordinaire du FCM omnisports avec de gauche à droite Corinne Loisel, Pierre Fischer, Daniel Contessi, Jean-Jacques Memheld, Francis Daverio et Bertrand Forlen.   Photo  L’Alsace/ Jean-François Frey

Les intentions de Francis Daverio étaient louables : en convoquant une assemblée générale extraordinaire, mercredi soir à la Maison de l’Ill, le nouveau président du FCM omnisports voulait faire le point sur la situation de la section basket-ball alors que le rapprochement avec l’ASSM Pfastatt fait couler beaucoup d’encre (nos précédentes éditions). Que va devenir l’élite, dont le sort est lié à la décision du Tribunal de Grande instance de Mulhouse, qui lundi prochain confirmera le redressement judiciaire ou prononcera la liquidation judiciaire ? Que vont devenir les amateurs et leurs quelque 150 jeunes, dont l’avenir est conditionné à la façon dont l’alliance avec l’ASSMP s’effectuera ?

Malheureusement pour lui, le dirigeant n’est pas forcément beaucoup plus avancé à l’issue des débats stériles qui ont animé cette séance d’un peu plus d’une heure durant laquelle les propos sibyllins et la langue de bois ont tenu le haut du pavé. La discussion, émaillée de remarques acerbes et de silences pesants, s’est globalement résumée à un dialogue de sourds entre les représentants du club, Bertrand Forlen et Jean-Jacques Memheld pour l’omnisports, Jackie Amoy et Corinne Loisel, Daniel Contessi, Pierre Fischer, Serge Krebs, Slavenko Vasiljevic et Yanis Tourlos pour le basket-ball, et l’adjoint au maire chargé des sports, Roland Chaprier.

Résultat : il n’est pas sorti grand-chose de ces échanges parfois très vifs. Mais il semblerait, en lisant entre les lignes, que le rapprochement avec l’ASSM Pfastatt se fera non pas sous la forme d’une union, comme le souhaitaient initialement les deux clubs, mais d’une fusion, comme le veut la mairie.

« Vous tournez en rond ! »

« Notre premier choix est l’union entre les équipes premières des deux clubs. C’est celui que nous avons essayé de défendre. Aujourd’hui, nous sommes partis sur autre chose. Ce n’est pas de notre fait. La mairie souhaite procéder différemment » , a précisé avec prudence Daniel Contessi, président du FCM Élite.

« Je ne suis pas sûr que tout le monde soit sur la même longueur d’onde au sein de la municipalité. Jean-Michel Leclercq (Ndlr : directeur du service des sports de la Ville de Mulhouse) veut une fusion et rien d’autre, que cela plaise ou non aux intéressés » , a osé Francis Daverio.

« Si nous n’acceptons pas la fusion, nous verrons notre subvention divisée par deux. Dans ces conditions, nous ne pourrons plus continuer à fonctionner » , a relevé Yanis Tourlos, président du FCM amateurs.

« Nous essayons d’avancer, mais les gens changent d’avis et parlent à tort et à travers. Ma position n’a pas changé et j’attends toujours votre proposition » , a clamé de son côté un Roland Chaprier très énervé. « C’est quoi, le plan ? Nous faire craquer pour que nous vous laissions faire ce que vous voulez ? Vous allez devoir mettre les bouchées doubles parce que vous tournez en rond ! »

« N’oubliez pas que des gens se battent au quotidien, depuis des mois, pour ce club » , a glissé Serge Krebs. « Certains n’ont pas hésité à mettre la main à la poche et ne méritent pas d’être traités de la sorte. »

« En attendant, aujourd’hui, nous en sommes toujours au même point » , a répondu l’adjoint au maire chargé des sports.

Dans la foulée, il a rappelé que l’attribution de subventions se fait « en fonction de critères précis identiques pour tout le monde comme le nombre de licenciés, le niveau de pratique ou encore les résultats obtenus » , asséné que « le rachat des droits sportifs (Ndlr : il a été envisagé que l’ASSM Pfastatt cède les droits sportifs de son équipe fanion au FCM Élite, ainsi assuré de rester en NM2 la saison prochaine quoi qu’il arrive) serait de la folie » et comparé le FCM élite à « un petit village gaulois qui finira par rester seul dans son coin ».

« Il est question d’une fusion, ce qui sous-entend que deux clubs ayant chacun un passé, une histoire, vont disparaître » , a déploré Jean-Jacques Memheld. « C’est d’autant plus regrettable qu’1 + 1 ne fait pas toujours 2. »
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Mar 8 Mai - 8:20

Paru le 08/05/2018 :

Le FCM Élite doit encore patienter

Le FCM Élite (NM2) attendait hier une décision du Tribunal de Grande Instance de Mulhouse, qui doit soit confirmer le redressement judiciaire, soit prononcer la liquidation judiciaire du club. Las, il va encore devoir patienter avant d’être fixé sur son sort : le TGI devrait finalement trancher dans trois semaines, le 28 mai.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par The Clown le Jeu 10 Mai - 8:57

Paru dans l'Alsace du 10/05/2018 :

https://www.lalsace.fr/haut-rhin/2018/05/10/roland-chaprier-rend-sa-delegation-aux-sports

Roland Chaprier rend sa délégation aux sports

Estimant ne plus pouvoir conduire la politique sportive, Roland Chaprier a rendu ce matin sa délégation.


Roland Chaprier jette l’éponge concernant le sport mulhousien. Photo  L’Alsace/ Jean-François Frey

Il n’est pas démissionnaire. Élu adjoint après les élections de 2014, Roland Chaprier, qui avait assumé durant quelques semaines la succession d’Éric Schweitzer à la tête de la politique sportive, a choisi, dans un courrier adressé ce jeudi matin au maire Michèle Lutz, de lui rendre la délégation aux sports qui lui avait été attribuée par Jean Rottner. À Mulhouse, peut-être encore plus qu’ailleurs, être adjoint aux sports est une tâche ingrate, difficile, où on prend beaucoup de coups. Ces prédécesseurs ne le contrediront pas. Encore plus quand il faut mettre en place une politique avec une baisse drastique des moyens. «  J’estime qu’on a pourtant fait un bon job , assure Roland Chaprier. Lors de la mission d’évaluation mise en place l’an passé, nous avons posé les trois piliers de notre politique : l’accès au sport pour tous, l’atteinte du meilleur niveau de pratique pour les licenciés et la mise en place de projets qualifiés.  »

Selon lui, depuis quelque temps, la tâche était devenue encore plus difficile pour Roland Chaprier, non pas en raison d’un monde sportif en grande difficulté, mais à cause d’interférences répétées de membres du cabinet du maire dans la conduite des affaires. Dernier accrochage : l’explosif dossier du basket mulhousien et son rapprochement avec Pfastatt, évoqué depuis longtemps mais pas mené à bout. «  La prise en compte avec votre cabinet de paramètres sans aucun lien avec l’aspect sportif, ni avec l’intérêt de nos licenciés nous ont récemment conduits dans l’impasse dans l’avancement de dossiers pourtant stratégiques , reproche ainsi Roland Chaprier au maire. Cela illustre un mode de fonctionnement à l’opposé de la transparence que nous devons à nos associations et nos citoyens.  »


L’adjoint chargé des sports en a donc tiré les conséquences. S’il ne démissionne pas de son poste d’adjoint, constatant «  ne plus pouvoir assumer la conduite de la politique sportive qui m’a été confiée  », il a rendu ce matin la délégation aux sports. Cela ouvre, forcément, une crise politique et de gouvernance à la mairie de Mulhouse.
avatar
The Clown
Admin

Messages : 5505
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Cernay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par Al One le Ven 1 Juin - 5:54

L'Alsace du 30/05/2018

Le FCM Basket Élite liquidé

Le Tribunal de Grande Instance de Mulhouse a prononcé lundi la liquidation judiciaire du FCM Basket Élite (NM2), épilogue d’une saison très compliquée à tous les niveaux. Un nouveau club pourrait toutefois peut-être prendre le relais.


Les dirigeants du FCM Basket Élite (NM2) attendaient depuis plusieurs semaines la décision du Tribunal de Grande Instance de Mulhouse, qui devait soit confirmer le redressement judiciaire du club, soit prononcer sa liquidation judiciaire (nos précédentes éditions).

Ils ont finalement appris hier matin, par l’intermédiaire du liquidateur judiciaire, Emmanuelle Hartmann, que la seconde option avait été retenue. « En clair, cela veut dire que le FCM Basket Élite n’existe plus » , résume Daniel Contessi, son président depuis le 26 mars qui a tenté, avec d’autres, de sauver ce qui pouvait encore l’être - en vain.

« Tristes et déçus »
Petit retour en arrière. Début janvier, Roland André, alors président du FCM Basket Élite, mandate l’avocat Henri-Paul Stuck pour déposer le bilan (*) avec liquidation judiciaire immédiate, estimant que la situation financière de l’association est devenue critique. Plusieurs membres du comité directeur du club, estimant pour leur part que cette initiative n’est pas valable car ne respectant pas les statuts du club, contre-attaquent : ils déposent une tierce opposition à l’encontre du jugement et obtiennent finalement gain de cause. À la mi-février, le Tribunal de Grande Instance de Mulhouse rétracte en effet le jugement de liquidation judiciaire et ouvre au bénéfice du FCM Basket Élite une procédure de redressement judiciaire.

Le club peut donc reprendre ses activités. Autrement dit réintégrer le championnat de France, dont il avait été automatiquement exclu au moment du dépôt de bilan, avec la bénédiction de la FFBB.

Les joueurs, de leur côté, doivent faire face à bien des difficultés : ils ne se sont plus entraînés depuis des semaines, ont cinq matches à rattraper et se retrouvent en effectif réduit puisque certains d’entre eux sont partis (Andrew Young et Steve Coffey) ou sont blessés (Frens Johwe Casseus) tandis que le remplaçant du coach Aladin Amdouni démissionnaire, Zoran Durdevic, rentré chez lui au moment des fêtes de fin d’année, n’est jamais revenu. Ils reprennent finalement la compétition fin mars, après presque trois mois d’arrêt, sous la direction de Mathieu Gitta et de Slavenko Vasiljevic, et termineront la saison à la quatorzième et dernière place de la poule D, avec 22 défaites en 26 matches.

« Nous avons fait le maximum sur le terrain avec les moyens du bord. Le reste n’était pas de notre ressort » , résume Mathieu Gitta, le capitaine de l’équipe. « Quoi qu’il en soit, nous sommes tristes et déçus de cet épilogue. »

« Trouver une issue positive »
Aujourd’hui, seul le FCM Basket Amateurs existe encore. Il regroupe quelque 150 membres, essentiellement des jeunes, soit huit équipes. Celle des seniors, dernière de Régionale masculine 2, tombe en Division 1 départementale.

Y a-t-il malgré tout encore un espoir de voir une équipe d’un certain niveau à Mulhouse ? Difficile à dire en l’état actuel des choses. Ces dernières semaines, il a beaucoup été question d’un rapprochement entre le FCM et l’ASSM Pfastatt. Les présidents des deux clubs, Daniel Contessi et Bertrand Taczanowski, étaient partisans d’une union. Mais aux dernières nouvelles, la Ville de Mulhouse n’était pas favorable à cette idée, comme l’a répété à maintes reprises Roland Chaprier, adjoint au maire chargé des sports, qui entre-temps a jeté l’éponge et a été remplacé par Christophe Steger. Lequel se dit de son côté désireux de « trouver une issue positive » à cet épineux dossier « dans l’intérêt des deux clubs ».

Toujours est-il que les deux dirigeants étaient tombés d’accord sur un projet convenant apparemment à tout le monde : l’ASSM Pfastatt cédait les droits sportifs de son équipe fanion, maintenue en NM2, au FCM Basket Élite, ce qui permettait à celui-ci de repartir à ce niveau la saison prochaine, et faisait de son équipe II promue en NM3 sa nouvelle équipe fanion. Depuis lundi, la donne a changé, mais ce projet pourrait malgré tout voir le jour, le FCM Basket Élite étant dans ce cas remplacé par une nouvelle entité. Sachant qu’il n’y a plus de temps à perdre puisque la FFBB attend toutes les données d’ici jeudi au plus tard. « Nous continuons à plancher sur le sujet, mais c’est compliqué » , précise Daniel Contessi. « Des discussions sont en cours. Nous devons encore vérifier un certain nombre de choses. Je ne sais pas ce que cela va donner. Nous devrions bientôt savoir si nous avons travaillé pour rien, ou pas, ces derniers mois. »

(*) À cette occasion, le FCM Basket Élite a déposé le bilan pour la seconde fois de son histoire après y avoir été contraint une première fois lors de la saison 2007-2008.

_________________
Plus vite que mon ombre!
Wep!
avatar
Al One
Admin

Messages : 648
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Sur Jolly Jumper
Occupation : As du 6 coups

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kop2001-forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par Al One le Sam 7 Juil - 7:58

Le 06/07/2018 dans l'Alsace:

Sandrine Pays a écrit:L’ASSM Pfastatt devient le Mulhouse Pfastatt BA

Le Mulhouse Pfastatt BA, nouveau nom de l’ASSM Pfastatt, qui devrait en toute logique être entériné ce soir lors de l’assemblée générale extraordinaire organisée par le club de Bertrand Taczanowski, évoluera en NM2 la saison prochaine et jouera au Palais des sports. Autrement dit, l’ASSM Pfastatt a cédé ses droits sportifs au Mulhouse Pfastatt BA, qui bénéficiera par ailleurs d’une subvention de 150 000 euros. C’est l’aboutissement de longs mois de tractation entre l’ASSM Pfastatt, le FC Mulhouse Basket élite (mis en liquidation judiciaire en mai) et les deux municipalités concernées (nos précédentes éditions).

L’équipe fanion regroupera six anciens Pfastattois - Quentin Diehl, Johan Grebongo, Bacasso Minté, Lucas Plasse, Ismaël Soussi et Quentin Willig - et quatre nouveaux venus, dont Arthur Ekani (Sapela Basket 13/NM2) et Valentin Moroni (CTC Basket Nord Sundgau/Prénationale) - mais aucun joueur du FCM. Elle sera entraînée par Jean-Luc Monschau, assisté de Mathieu Gitta.

Antoine Linarès s’occupera de la partie élite, secondé par Daniel Contessi, tandis que Bertrand Taczanowski prendra en charge la partie amateurs, emmenée par l’équipe en lice en NM3 coachée par Laurent Minnig.

De son côté, le FCM Basket Amateurs présidé par Yannis Tourlos reste pour le moment dans le giron du FCM Omnisports. Son équipe fanion, reléguée en DM1, sera entraînée la saison prochaine par Frédéric Halbwachs, qui prend la place de Philippe Scholastique, tandis que Slavenko Vasiljevic s’en va au Kaysersberg ABCA.

_________________
Plus vite que mon ombre!
Wep!
avatar
Al One
Admin

Messages : 648
Date d'inscription : 28/04/2012
Localisation : Sur Jolly Jumper
Occupation : As du 6 coups

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kop2001-forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'extra sportif] Du dépôt de bilan au redressement, toutes les actus ici

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum