Nos Sponsors

Sofitex

PC Kaputt

[FCM 1999-2001] Patrice Koenig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FCM 1999-2001] Patrice Koenig

Message par ultra68 le Sam 3 Mai - 11:33

La der Patrice Koenig
29/04/2014 Guy Thomann - L'Alsace.fr

Patrice Koenig, au centre, a disputé son dernier match avec Kaysersberg, samedi soir lors de la victoire sur Poligny.
Séquence émotion samedi soir à Kaysersberg pour Patrice Koenig qui disputait son dernier match avec le KABCA. 40 minutes forcément pas comme les autres pour l’intérieur qui a mis un terme à sa longue carrière avec une belle victoire face à Poligny.


Patrice Koenig a vécu un match particulier face à Poligny. À 39 ans, c’est la dernière fois qu’il foulait en tant que joueur le parquet de la salle Faller. Et le grand intérieur (2,06 m) ne cachait pas l’aspect émotionnel des jours précédant la rencontre : « Oui, grosse émotion pendant toute la semaine. Plus le jour du match approchait, plus il y avait de souvenirs, de moments qui me revenaient à l’esprit. Je vais tourner la page de KB avec une grosse boule au ventre, parce que j’ai passé beaucoup de bons moments ici. C’est un super-club avec un environnement exceptionnel. C’était vraiment particulier. Je suis un peu déçu de mon match, mais très content de terminer par une belle victoire d’équipe. Je n’oublierai jamais KB. Merci pour tout à tout le monde. »

« Des moments extraordinaires »
Depuis ses débuts à l’INSEP, le Strasbourgeois d’origine a beaucoup bourlingué en passant par Strasbourg et Mulhouse en pro B, Sceaux, Rueil, WOSB, Prissé, Longwy ou Lille, mais ses « années KB » l’ont particulièrement marqué : « La montée de N3 en N2, avec les frères Poisson, Casa, Guillaume Beyl, a constitué des moments extraordinaires. C’était ma première saison à KB. On a dominé le championnat, on est allés en play-off, on a terminé vice-champion de France de N3, c’était vraiment exceptionnel. L’année dernière aussi, on a vraiment vécu une belle saison, avec des joueurs comme Rob Yanders et l’aventure des play-off. Je garde plein de souvenirs, les troisièmes mi-temps, les déplacements dans le bus, la buvette pour les anniversaires, tout ça ce sont des moments forts. » Patrice Koenig voulait également insister sur l’aspect humain de l’aventure : « On joue au basket parce qu’on aime ce sport, mais aussi pour les valeurs humaines. Et ici, à KB, j’ai retrouvé ce que je cherchais, c’est-à-dire de la solidarité, de la convivialité, de la générosité, des super-potes que je vais beaucoup regretter. »

Le désormais ex-joueur ne voulait oublier personne dans ses remerciements : « C’est un ensemble ! Honnêtement, ce n’est pas à une personne en particulier à qui je vais penser en premier, mais au kop. Il y a des cadets, des minimes, des joueurs de l’équipe 2. Ce sont des mecs extraordinaires autour de Romain Tempé, de Titouan, de Paul, de Nicolas et de tous les autres. Ce sont des gars qui ont toujours été là. Si je retiens quelque chose avant tout, c’est le kop. Je leur dis un grand merci. Encore ce soir (samedi), ils m’ont fait une petite banderole. Je n’oublierai jamais ces moments passés avec eux. »

Il va maintenant falloir tourner la page, avec des idées bien précises sur l’avenir : « Ce n’est pas encore officiel, mais je suis en contact avec un centre de formation. J’espère l’intégrer pour m’occuper des jeunes en devenir dans le monde professionnel. J’aimerais vraiment que ce projet aboutisse. Je vais continuer à apprendre dans le milieu professionnel, avec une culture pro. Aujourd’hui, c’est ce qui m’intéresse le plus. J’aime ce sport, j’aime partager, j’ai eu une belle carrière de basketteur pro, et maintenant, c’est à moi de transmettre aux autres ce que j’ai appris tout au long de ma carrière. »

Patrice Koenig n’était pas le seul à disputer son dernier match avec le KABCA. Kamel Ammour devrait lui aussi quitter Kaysersberg. Il a fait honneur une dernière fois à son maillot en inscrivant 26 points. « Oui, c’était probablement mon dernier match ici. Un super match. J’ai vraiment pris du plaisir avec tous mes coéquipiers. À l’aller, je m’en voulais parce qu’on perd en prolongations et que j’avais raté un lancer-franc important en fin de match. Là, on gagne, ça fait du bien, je suis vraiment satisfait. C’est une saison qui m’aura apporté énormément. J’ai beaucoup appris de mes coéquipiers plus expérimentés, notamment au niveau mental pour se relever d’une défaite. ».
Par ailleurs, David Acker, blessé samedi, quitte également le KABCA, alors que l’avenir de Stéphane Delattre et Jérôme Kupferlé se décidera après un entretien avec Fabien Drago.

_________________
NOTRE FIDELITE, NOTRE FOI NE CONNAISSENT PAS LA DEFAITE
avatar
ultra68
Sophomore
Sophomore

Messages : 1299
Date d'inscription : 06/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kop2001mulhouse.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum